Banner
French (Fr)


Le Monde Francophone Print E-mail
There are no translations available.

La France a toujours été une terre d'accueil, elle a su intégrer des immigrants d'Espagne et d'Italie au début du siècle. Ce n'est qu'après la décolonisation et la fin de la guerre d'Algérie que la France a accueilli des populations originaires d'Afrique et d'autres pays francophones. La barrière de la langue n'existant pas, l'intégration des nouveaux immigrants devait être facilitée : la francophonie explique l'origine de l'immigration non-européenne.

LE MONDE FRANCOPHONE
monde_francophone
La langue française dans le monde

Bleu foncé : langue maternelle. - - Bleu : langue administrative. - - Bleu clair : langue de culture. - - Vert : minorité.

Le Français est le plus parlé sur le continent d'Afrique avec 46.3% de la population francophone, l'europe 44%, l' Amérique 7.6%, l'Asie 1.8% et l'Océanie 0.3%

Le Français est une langue importante en Afrique car c'est là que se situaient la majorité des colonies françaises

Dans le Moyen-Orient ,au Liban le français et une langue majeure avec environ 1.500.000 locuteurs.

La plus grande partie de la population immigrée non-européenne en France provient majoritairement du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne. Avec plus de 33.4 milions de francophones au Maghred (64% des Tunisiens, 57% des Algériens et 41,5% des Marocains), la francophonie y est très présente.
L' Afrique subsaharienne compte à elle seule presque 39.5 milions de francophones (estimations pour l'année 1997),dont 34% en Afrique équatoriale de l'ouest, 29% en Afrique tropical, 25% en Afrique équatoriale de l'est, et enfin 14% en Afrique Sahélienne.

Le catholicisme est la religion la plus pratiqué en France, la seconde est l'islam.

Multilinguisme
Les langues de France

La France est le pays de l'Union Européenne dont le patrimoine linguistique est le plus riche et le plus varié. On entend par langues de France les langues régionales ou minoritaires parlées traditionnellement par les citoyens français sur le territoire de la République, et qui ne sont la langue officielle d'aucun Etat. Voici une liste de neuf langues minoritaires ou régionales les plus parlées en France : l'alsacien, le flamand, l'arabe maghrébin, le basque, le berbère, le breton, le catalan, le corse, l'occitan.
Certaines sont considérées traditionnelles et d'autres issues de l'immigration.

Pour avoir accès au livre "Flashes sur le monde Francophone" : cliqué sur le livre


Vidéo Publié par Coef 5 international.

flashes
Livre publié sur le net par
Action Missionnaire pour la Francophonie

avec l'autorisation de
Editions Missionnaires Francophones

 
Jeunesse En Mission en Afrique francophone : Un peu d'histoire , Print E-mail
There are no translations available.

" Avant de parler du ministère de Jeunesse En Mission France en Afrique francophone, il nous faut aussi parcourir succintement l'histoire et les débuts de JEM en Afrique francophone.

Le ministère de Jeunesse En Mission en Afrique francophone a débuté en 1973 avec une équipe d'évangélisation et de contacts conduite par Joe Portale (USA) qui est maintenant un des responsables de JEM International. Suite à des services d'été ou campagnes d'évangélisation, de nombreuses équipes, des Ecoles de Formation de Disciples et d'évangélisation à court terme de France et de Suisse libéreront des vocations en Afrique.
Ce n'est que dans les années 80,s qu'émergeront des ministères permanents dans plusieurs pays. Un premier centre de JEM débute à M'Pouto en Côte d'Ivoire.
JEM Mali, JEM Togo, JEM Burkina-Faso et JEM Cameroun verront le jour dans les années 1984-85. Beaucoup plus tard en 1989, suite aussi à plusieurs équipes, c'est au tour de JEM Niger, JEM Sénégal et JEM Bénin.
Une tentative d'implanter JEM au Gabon verra aussi le jour mais pour plusieurs raisons ne pourra pas perdurer.
Ces ministères pionniers ne se feront pas sans persévérance et tâtonnements. En 2009, ces centres missionnaires existent toujours et le ministère de JEM au Gabon est en pleine renaissance.
Ces centres sont d' incroyables ressources et plates-formes missionnaires pour l'Afrique. Les ministères offrent une grande variété : Campagnes d'évangélisation, équipes d'évangélisation et d'implantation d'églises, Ecoles de Formation de Disciples, Ecoles de Mission Pionnière, Ecoles d'introduction à la Relation d'Aide, Ecoles de la Bible, Ecoles Chrétienne, séminaires divers, dispensaires, cases de santé, ministères auprès des enfants de la rue, mobilisation et unité des églises, projets d'entraide et de développement, micro - projets...Plus de vingt années ont passé depuis ces débuts vécus dans la foi. Notre défi sera de nous donner continuellement la permission de vivre ce que Dieu nous propose, d'être audacieux, libres, novateur et enflammé pour Lui !
 
Jeunesse en Mission France en Afrique francophone, Print E-mail
There are no translations available.

JEM France va aussi être un outil de bénédictions envers l'Afrique. Daniel Schaerer, le fondateur de Jeunesse En Mission France exercera pendant plusieurs années le rôle de coordinateur au niveau de JEM Afrique francophone. Ce travail a permis de développer et maintenir une cohésion des centres et des ministères. Durant les années 80, des équipes partiront sillonner les routes et les pistes africaines souvent pour annoncer l'Evangile au travers de spectacles, prédications publiques, mîmes et danses.
Ces équipes participeront à ces activités étroitement liées à JEM Suisse Romande. Jeunesse En Mission Paris enverra des équipes de l'Ecole d'Evangélisation au Gabon. Plusieurs équipiers iront régulièrement enseigner et soutenir les diverses écoles et ministères.
La vocation du centre de Jeunesse En Mission à St Paul-Trois-Châteaux sera, d'être un "pont avec l'Afrique". Dès sa création en 1985, Etienne Atger, responsable du centre et l'équipe alors en place travailleront activement à bâtir ce pont. Les voyages de découverte missionnaire, les Ecoles de Formation de Disciples seront résolument tournées sur les pays du Sénégal, Mali, Burkina-Faso, Niger et Côte d'Ivoire.
En 1993, dans la dynamique d'atteindre les peuples non-atteints, la création d'un Département de Mission Pionnière et des Ecoles de Mission Pionnière proposeront des actions à long terme et un équipement pour celles et ceux qui veulent répondre à l'appel de Dieu de faire de toutes les nations des disciples. Des peuples seront adoptés en partenariat avec des églises locales tels que les Lébous, Toubous, Touaregs, Roungas...
Dès l'année 2000, les Ecoles de Mission Pionnières seront déplacées au Mali afin de former le maximum d'ouvriers africains. Le centre de Jeunesse En Mission au Gault-  Soigny enverra régulièrement des équipes dans les îles francophones de l'océan indien (Madagascar, Ile Maurice, Ile de la Réunion). Des centaines de jeunes feront une expérience sur le continent africain. Certains d'entre eux repartiront comme missionnaires à long terme, d'autres mobiliseront leur communauté pour la mission et particulièrement les peuples non-atteints. D'autres encore essaieront de mobiliser des partenaires, des finances, créeront des emplois pour ce continent.

En 2009 cette dynamique et multiplicité d'engagements demeurent en faveur de l'Afrique francophone. Une des cibles est de passer le relai à une nouvelles génération de jémiens pour une nouvelle décennie.

Venez - nous rejoindre !